La torche à plasma pour détruire l’amiante

torche a plasma

L’entreprise Europlasma Industries développe, construit et exploite des procédés industriels très hautes températures avec comme produit phare pour la destruction de l’amiante : la torche а plasma.

Fonctionnement de la torche à plasma pour détruire l'amiante

La torche а plasma transforme une énergie électrique en une énergie thermique de haute densité, pouvant atteindre jusqu’а 5 000°C, la température de la surface du soleil. La technique de vitrification est selon l’entreprise, le seul procédé garantissant une solution définitive de destruction de toutes les fibres d’amiante.

C’est donc un outil thermique efficace qui peut remplacer les brûleurs de combustible fossile avec une efficacité allant jusqu’а 85%. Appliquée au traitement des déchets, notamment ceux de l’amiante elle permet une destruction totale du déchet : les composés organiques sont totalement transformés en gaz de synthèse (syngaz) et les composés inorganiques sont transformés en un verre inerte qui peut être valorisé et revendu comme agrégat ou composé de sous-couche routière.

La torche plasma trouve donc son intérêt dans tout type de traitement thermique apportant une facilité d’opération et une réduction de coûts basés sur un prix énergétique stable. De plus, le plasma n’engendre aucune forme d’incinération.

La torche à plasma pour détruire l'amiante : un traitement efficace

Une solution pour la gestion des déchets de l’amiante ? Effectivement ! Le groupe a d’ailleurs développé une branche de son métier autour du traitement de l’amiante.

Elle gère ainsi le démantèlement jusqu’à la destruction pour :

  • tous les déchets d’amiante « libre » ou brut ou ceux pollués par de l’amiante et mélangés а des produits chimiques, les déchets de matériaux friables, les déchets de matériels et d'équipements comme les sacs d'aspirateurs, les filtres d'extracteurs ou d'aspirateurs, les films plastiques, les chiffons, les équipements de protection individuelle (combinaisons, gants, masques filtrants jetables…), les poussières et débris provenant des chantiers de retrait de matériaux non friables, les boues, les brisures de MCA non – friables etc., et l’amiante lié а des matériaux qui lorsqu’ils deviennent des déchets sont classés « déchets dangereux »,
  • tous les déchets contenant de l'amiante « lié » а des produits qui ne sont pas classés comme « déchets dangereux » et sont assimilés а des « déchets non – dangereux » (exemple : carton contenant de l’amiante entre deux feuilles d’aluminium intégre…),
  • les produits en amiante ciment déconstruits ou d’autres déchets contenant de l’amiante « lié » avec un matériau inerte (exemple : bitumes…).

En savoir plus : http://www.europlasma-industries.fr

Laisser un commentaire