Échantillons : suivez la procédure !

La remise des échantillons au laboratoire par le diagnostiqueur fait également l'objet d'une procédure stricte, dont la traçabilité constitue l'exigence centrale.

La procédure de gestion des échantillons doit donc respecter scrupuleusement un certain nombre de principes :

  • le conditionnement des échantillons doit être fait sous double emballage étanche,
  • l'identification de l'échantillon, qui doit permettre sa traçabilité, doit être portée de manière indélébile sur l'emballage. La même identification sera reprise sur la fiche d'accompagnement
  • la quantité d'échantillon doit permettre une description macroscopique du matériau et un archivage en vue d'une contre-analyse éventuelle,
  • la fiche d'accompagnement doit contenir au minimum la liste des échantillons, le rappel de la référence du prélèvement portée sur chaque échantillon, le numéro de dossier ou numéro de commande, le nom et l'adresse du demandeur de l'analyse et de l'auteur du prélèvement, la date de prélèvement et la date de l'envoi,
  • lorsque l'échantillon contient un matériau multicouche, le laboratoire doit s'assurer que la demande précise la ou les couches à analyser.

Enfin, préalablement à la phase d'analyse à proprement parler, le laboratoire doit :

    • examiner visuellement chaque échantillon, décrire de manière détaillée sa nature et constater la présence ou non de fibres visibles,
    • examiner à la loupe binoculaire ou microscopique optique, de manière à repérer les produits composant l'échantillon susceptibles de contenir de l'amiante et de les prélever en vue de leur analyse,
    • préparer l'échantillon de la manière la plus adaptée à sa nature selon un mode opératoire écrit.

Notons pour finir que l'ensemble de ces étapes doit être réalisé en adoptant toutes les précautions nécessaires pour éviter une contamination du local et une exposition du personnel y travaillant.

Laisser un commentaire