Amiante : le PRDA veut attirer de jeunes étudiants et chercheurs

travaux amiante

Le plan de recherche et développement amiante (PRDA) vient de lancer un appel à manifestation d'intérêt pour inciter de jeunes étudiants et chercheurs à innover dans le secteur du désamiantage. Et les pistes sont très nombreuses...

"Le plan de recherche et développement amiante fait des petits !" C'est par cette formule qu'Alain Maugard, président du PRDA, a introduit un colloque qui s'est tenu sur le sujet, le 13 décembre 2017, à la Maison de la chimie (Paris). Vient en effet d'être lancé un appel à manifestation d'intérêt (AMI) à destination des écoles d'ingénieurs et des universités dans le but de "revitaliser la R&D amiante et sensibiliser les générations futures". En l'état actuel des choses, 26 projets sont en cours de validation au PRDA (voir encadré ci-dessous).

Amiante : le PRDA veut attirer de jeunes étudiants et chercheurs

"La majorité des candidats qui ont répondu à nos précédents AMI proposaient des projets très matures", justifie Alain Maugard. "Mais nous n'avons pas été submergés par des projets qui en seraient à un stade plus précoce. C'est pourquoi nous lançons cet appel. Nous semons des champs, et espérons qu'ils seront productifs." Des étudiants issus de cinq écoles d'ingénieurs étaient présents pour assister à l'évènement, durant lequel s'est tenu un "speed meeting".

Pour rappel, le PRDA, lancé en 2015, a pour mission de dynamiser l'innovation dans le secteur du désamiantage, dans le but d'améliorer la faisabilité économique des opérations très onéreuses de travaux en sous-section 3 (retrait d'amiante) ou sous-section 4 (travaux en présence de matériaux susceptibles de contenir de l'amiante). Un plan doté de 20 millions d'euros.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur www.batiactu.com

Laisser un commentaire