Désamiantage : l’IRSN expérimente de nouveaux équipements de protection individuelle

chantier-desamiantage

Par un arrêté publié le 17 mars au Journal officiel, la ministre du Travail autorise une expérimentation d'équipements de protection individuelle (EPI) utilisables lors d'opérations de désamiantage en dérogation à l'arrêté ministériel du 7 mars 2013.

Cette expérimentation sera menée par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), qui devra remettre un rapport de synthèse à son issue. D'une durée de dix mois, elle portera sur deux modèles de heaumes ventilés : le modèle Gridel AP du fabricant Honeywell et le modèle Mativent de Matisec. Elle a pour objet d'évaluer la performance des deux équipements vis-à-vis des fibres d'amiante et leur adéquation au secteur du désamiantage.

L'expérimentation va être menée sur des chantiers présentant des concentrations en fibres d'amiante comprises entre 3.000 et 10.000 fibres par litre et répondant à un certain nombre de conditions : pas de contrainte radiologique, niveau d'empoussièrement général limité, accessibilité aisée aux zones de travail, sas de décontamination et de déshabillage adaptés à l'EPI, capacité de production d'air respirable conforme à l'arrêté de 2013.

L'IRSN s'est vu confier par la direction générale du travail (DGT) une étude d'évaluation de la performance des tenues étanches et des heaumes ventilés vis-à-vis des fibres d'amiante. Ces études font suite à un avis de l'Afsset du 9 février 2009 préconisant une évaluation de l'efficacité des EPI selon la méthode de microscopie électronique à transmission analytique (Meta).

Retrouvez l'intégralité de l'article sur actu-environnement.com

Laisser un commentaire