AD LAB : la recherche et la caractérisation de l’amiante, notre ADN

en partenariat avec :

Créé en 2013, AD LAB est spécialisé dans les analyses d’amiante. Le laboratoire est né autour d’experts de l’amiante et d’analystes de métiers. En exerçant du conseil auprès d’entreprises sur la problématique amiante, ils se sont aperçus de la difficulté d’avoir une métrologie amiante fiable, et ont donc créé ce laboratoire qui manquait tant aux professionnel de l’amiante. Interview de Maxime Misseri, docteur en géologie et de Patrick Bontemps, directeur général d’AD-LAB.

Pouvez-vous nous présenter votre laboratoire ?

AD LAB est spécialisé en analyses d’amiante, dans les matériaux du bâti, les enrobés routiers, dans les roches naturelles et dans l’air. La portée d’accréditation de ses laboratoires est la plus complète en France à ce jour pour la problématique de l’amiante. Les professionnels qui les composent disposent d’une vingtaine d’années d’expérience autour de compétences complémentaires, notamment techniques (chantier, matériaux, minéralogie, chantier complexe, etc.). En se réunissant, notre objectif était clair : créer un laboratoire aux alentours de Lyon (Brussieu) qui pourrait répondre avec toute la fiabilité requise pour la problématique santé humaine de l’amiante. Aujourd’hui, nous travaillons avec les diagnostiqueurs pour la partie matériaux du bâtiment, avec les entreprises de désamiantage, avec les maîtres d’ouvrage dans le domaine du tertiaire et avec les industriels. Au final, nous proposons nos services à l’ensemble des acteurs de la filière.

Quels sont vos métiers et savoir-faire ?

Au-delà des problématiques analytiques, pour lesquelles nous proposons toutes les prestations liées à l’analyse des matériaux du bâti et de l’air, notre laboratoire dispose d’une spécificité rare en France : l’analyse des roches naturelles pour laquelle nous sommes accrédités. Nous sommes les seuls à pouvoir différencier les fragments de clivages amiante et non-amiante.

Pourquoi cette spécificité ?

Parce qu’elle répond à un besoin de marché et que nos spécialistes sont des géologues minéralogistes pleinement compétents sur cette thématique extrêmement complexe. Sur les enrobés routiers, nous sommes aussi accrédités, tout comme deux autres laboratoires sur la partie granulat des enrobés routiers, en plus de la partie mastic, ce qui nous permet de rendre un rapport complet sous accréditation COFRAC, et non pas uniquement sur la partie bitumineuse.

Quant au process d’analyses, il respecte scrupuleusement les normes et textes en vigueur. Après validation du devis, les échantillons sont réceptionnés et traités sous hotte à filtration absolue (observation à la loupe binoculaire), pour être analysés d’abord au MOLP (Microscope Optique à Lumière Polarisée) par un géologue minéralogiste, puis envoyés en préparation. Les échantillons sont pour finir envoyés au META (Microscope Electronique à Transmission Analytique) lorsque cela est nécessaire et afin de rendre un rapport qualitatif. Selon la demande du client, nous pouvons réaliser une analyse quantitative pour quantifier le pourcentage massique d’amiante au MET présent dans l’échantillon, sous accréditation COFRAC, ou rechercher de très faibles quantités d’amiante.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

Notre expertise technique nous permet d’accompagner nos clients dans tout le processus. Nous sommes un laboratoire à taille humaine et ne cherchons pas à courir après le volume. Au contraire, nous prenons le temps de comprendre la problématique de chacun de nos clients, de les conseiller au mieux. Nous les suivons jusqu’au bout, même en cas de litige ou de point délicat à régler. Ce rôle d’expert et ce devoir de conseil font entièrement partis du rôle d’un laboratoire de service.
Notre encadrement technique, composé de docteurs en géologie et de DEA (diplôme d’études approfondies) ou master est très pointu. Nous représentons même la France dans les commissions ISO. Nous intervenons dans des colloques internationaux traitant de notre thématique ou comme expert dans des litiges traités par la cour internationale d’arbitrage .

Selon vous quelles sont les grandes évolutions à attendre dans votre métier ?

L’évolution ne rimera pas avec simplification. Au contraire, les normes usuelles pour l’amiante (NFX 43-050, NF X43-269) sont en cours de révision pour répondre à des critères plus exigeants. Ainsi, les modalités métrologiques et analytiques vont évoluer afin d’inciter les laboratoires à plus de professionnalisme. Ce qui est un bien pour l’appréhension du risque amiante pour la santé des travailleurs comme pour celle de la population en général.
Et si l’on regarde un peu plus loin, les travaux réalisés par l’ANSES devraient également aboutir à de nouvelles évolutions.

Quelles sont vos dernières et prochaines actualités ?

Nous participerons au prochain salon des professionnels de l’amiante qui se tiendra le 21 juin à Lyon Espace Tête d’Or, du mercredi 13 septembre au jeudi 14 septembre à Paris Porte de la Villette et à Nantes au mois de novembre. Cela nous tient à cœur, car il s’agit toujours d’un moment privilégié pour accueillir les personnes qui nous font confiance, discuter avec eux sur la manière dont ils envisagent une collaboration et évaluer leur futur besoins. Nos clients collaborent toujours avec nos évolutions pour les satisfaire au mieux.

 

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire