Comment sécuriser les risques « amiante » et « plomb » ?

La découverte de présence d’amiante ou de plomb lors de la phase des travaux modifie en profondeur la nature d’un projet de restructuration d’un bâtiment : dépassement des délais, augmentation des coûts, intervenants supplémentaires... S’il n’est pas toujours possible d’avoir toutes les informations avant le démarrage du chantier, les conséquences peuvent toutefois être limitées en veillant à sécuriser les conditions contractuelles entre le maître d’ouvrage et l’entreprise générale vis à vis des risques amiante et plomb. Explication avec Sébastien Bony, dirigeant de CEDRES (Filiale du Groupe ROUBO).

Pour aller plus loin :

Contrat Maîtrise d’Ouvrage / Entreprise Générale : comment sécuriser le risque amiante ?

« La qualité du repérage, clé de réussite de l’évaluation des risques liés à l’amiante »

« L’évaluation prédictive de la présence d’amiante sécurise l’achat d’un bâtiment » – CEDRES

Laisser un commentaire