AC Environnement invente le diagnostic 4.0

en partenariat avec :

AC Environnement, leader du diagnostic immobilier en France et du BIM affiche une croissance de plus de 10 % de son CA pour 2018 à 53 M€. Cette année a été marquée par la création de son réseau de franchise et le développement son activité BIM. Pour 2019, il vise une croissance de 20 % avec une diversification sur de nouveaux marchés, une accélération dans le BIM et de nouvelles offres en réponse à la prochaine réglementation amiante.

2018, l’année de lancement de son réseau de franchise Depuis bientôt 16 ans, AC Environnement connaît une croissance continue de ses activités. En 2018, le groupe s’est ouvert de nouveaux leviers de développement avec notamment le lancement de son réseau de franchise en fin d’année et le rachat d’ASE (Alliance Sud Expertise) à partir duquel il va déployer son propre réseau à l’échelle nationale. En ce début de 2019, il compte près de 70 agences dont une trentaine en propre et prévoit d’en créer une quinzaine. À terme il vise 120 points de vente à l’horizon 2022. Grâce à ce réseau, il entend densifier son maillage territorial et conforter sa position de leader sur le marché du diagnostic immobilier avant travaux et avant démolition comme en diagnostic immobilier transactionnel, location et copropriété.

Diversifier ses marchés et répondre à la nouvelle réglementation amiante

Le repérage amiante dans les bâtiments représente 85 % des activités d’AC Environnement soit 42 M€ de CA. Expert de ce secteur, il ouvre en 2019 un centre de formation pour répondre à la nouvelle réglementation sous-section 4 Amiante du code du travail qui doit entrer en vigueur en mars. Celle-ci oblige les artisans et les entreprises de l’ensemble du secteur du BTP à protéger et à former leurs équipes exposées au risque d’émission de fibres amiantes. Dans le même temps tous les propriétaires d’habitation d’effectuer un diagnostic amiante avant d’engager des travaux.

AC Environnement propose depuis ce début d’année, une offre SS4 complète pour accompagner les chefs d’entreprise dans leur mise en conformité : depuis l’audit en passant par la réalisation de chantier test, la préconisation d’appareils respiratoires et d’équipements de protection individuelle appropriés, la rédaction des procédures et la formation. 2019 sera également l’année de l’ouverture à de nouveaux marchés comme la qualité de l’air intérieur et l’hygiène industrielle ainsi que les chantiers navals. Et AC Environnement continue de se préparer au marché du démantèlement des centrales nucléaires pour lesquels il est en cours d’accréditation.

Devenir l’expert de la big data sur le bâti

Pour les prochaines années, AC Environnement a de fortes ambitions pour son activité BIM initiée en 2018, qui doit devenir un pilier de développement du groupe. Fort d’une équipe de 15 experts, AC Environnement ambitionne de révolutionner le marché de la data sur le bâti et de créer « le diagnostic 4.0». En tant qu’expert de la donnée technique, il propose à ses clients une maquette numérique 3D associée à une plateforme digitale de gestion-maintenance CN BIM, leur offrant ainsi l’opportunité de mieux gérer leur bâti y compris le risque amiante dans un objectif d’économies de fonctionnement et d’investissement. Deux bailleurs sociaux comme Dynacité (Ain) et Dom’aulim (Limoges) sont les premiers à avoir adopté au quotidien CN BIM. Pour 2019, AC Environnement s’est fixé 3,5 M€ de CA dans le BIM et souhaite convaincre les secteurs industriels et tertiaires.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur