La sécurité des chantiers sans sacrifier le confort des opérateurs

en partenariat avec :

Un chantier de désamiantage réussi, au-delà de l’objectif opérationnel, c’est également un chantier au cours duquel les opérateurs ont pu travailler efficacement, de manière totalement sécurisée, et sans être gênés dans leurs tâches, déjà rendues épuisantes par le port d’EPI souvent lourds et contraignants. Le bien-être des opérateurs par les petits détails qui vont leur simplifier la vie, c’est l’une des ambitions de 3M™ Scott. Martial BOUVIN, Chef de marché milieu nucléaire, industrie lourde et chantier de désamiantage nous présente certaines de ces « petites choses » qui vont faciliter le travail des opérateurs.

Quels sont les facteurs qui ont incité 3M à investir le secteur du désamiantage ?

3M™ Scott est spécialisé dans les équipements de protection de la personne, en milieu professionnel, mais aussi en loisir, ou dans le milieu militaire. Nous étions déjà présents sur le secteur, mais essentiellement sur des protections respiratoires et grâce à toute la palette de nos équipements, notamment sur les rubans et les adhésifs dont les opérateurs de désamiantage font une consommation importante, ainsi que sur le reste de notre gamme d’équipements de protections, notamment auditives.

3M™ a acquis en 2017 un acteur important de la protection respiratoire, Scott Safety, ce qui nous a permis d’élargir notre offre en proposant de nombreuses solutions très utilisées dans les chantiers de retrait d’amiante, comme le PPR2000 ou encore le RAS amiante. Nous proposons aujourd’hui l’ensemble des produits de la gamme amiante de 3M™ Scott : le masque ventilation assistée Phantom Vision, le masque-ventilation assistée 3M™ Powerflow, les systèmes d’adduction d’air RAS amiante, ainsi que l’unité filtrantes pour les environnements amiantés Proflow ASB. Ce faisant, 3M™ Scott a conforté sa position dans le marché des EPI dédiés à l’amiante.

Comment facilitez-vous le travail des opérateurs ?

Tout d’abord, 3M™ Scott a mis en place des systèmes d’identification individuelle des EPI, en apposant un numéro de série sur chaque équipement et partie d’équipement pour que chaque opérateur puisse retrouver facilement son matériel, que nous identifions avec un code-barres. Ce marquage est particulièrement intéressant pour certaines opérations de maintenance, quand les EPI se retrouvent mêlés à d’autres. En retour de maintenance, le marquage individuel permet à chaque salarié de retrouver son EPI.

Ensuite, l’entretien et la maintenance des EPI sont essentiels. Pour ce faire, 3M™ Scott recommande de le faire réaliser par des entreprises externes spécialisées dans le domaine, et plus particulièrement sur l’amiante. C’est un vrai gain de temps et d’argent pour les utilisateurs de nos solutions : la maintenance est réalisée dans des locaux sécurisés puisque, même si les EPI doivent être livrés au prestataire décontaminés, nettoyés, lavés et séchés, les précautions pour les opérations de maintenance sont lourdes et suivent les mêmes règles que celles applicables à un chantier de désamiantage. Cette prise en charge simplifie la tâche des désamianteurs, car les EPI sont régulièrement vérifiés en préventif et/ou en curatif : corrosion des moteurs de ventilation, clapets d’ouvertures du masques, remplacement des joints de masque… La qualité des opérations de maintenance garantit de démarrer un chantier avec l’assurance que l’ensemble du matériel est fonctionnel.

En tant que fournisseur d’EPI, quels conseils pourriez-vous donner aux opérateurs de désamiantage ?

En tant que fournisseur d’EPI, nous ne pouvons évidemment pas fixer de règles impératives concernant leur utilisation, mais nous nous inspirons fortement des recommandations de l’INRS, ainsi que des remontées opérationnelles de terrain pour faire évoluer nos protections, et rendre effectives certaines « petites choses » qui vont faciliter le travail de l’opérateur. Nous poursuivons également les améliorations permanente de notre gamme d’EPI amiante pour les rendre encore plus robustes.

En termes de protection générale sur le plan individuel, nous insistons particulièrement sur la protection respiratoire mais de plus en plus sur d’autres protections comme la protection auditive, qui est quelquefois négligée, alors que les chantiers de désamiantage, de par les appareils utilisés et les opérations de déconstruction, sont souvent très bruyants.

La communication sur ces chantiers, entre les opérateurs ou avec l’extérieur, est souvent très complexe. Sans compter que le fait de pouvoir échanger avec ses collègues pendant le travail le rend plus agréable. 3M développe ainsi depuis des années des solutions de communication électroniques incluant des protections auditives qui avaient à l’origine été pensées pour le domaine militaire, la chasse et le tir de loisir, notamment le casque PROTAC.

Le port d’un casque de protection auditive vient cependant s’ajouter au poids des autres EPI. C’est la raison pour laquelle 3M™ met en œuvre le développement de protections auditives électroniques hyper légères : les bruits dangereux sont filtrés, tout en permettant un échange entre les opérateurs. Nous travaillons également sur des bouchons d’oreilles électroniques qui se portent sous la combinaison de protection. Au final, le gain de poids est considérable et participera au bien-être des opérateurs sur les chantiers.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur