Amiante dans les enrobés bitumineux : proactivité, maîtrise et gestion des chantiers

en partenariat avec :

L’une des conditions de réussite d’un chantier avec risque d’amiante réside dans la possibilité de s’appuyer sur une réglementation et des processus éprouvés. A défaut d’informations fiables, les incertitudes des différents acteurs quant à leurs responsabilités respectives peuvent impacter fortement le chantier. Le point avec Alexandre Neuraz, responsable Marketing chez PROTYS et membre de la Commission Normalisation sur la réglementation amiante.

PROTYS a récemment réalisé une étude portant notamment sur l’amiante. Quelles conclusions en avez-vous tiré ?

Ces deux dernières années, nous avions identifié beaucoup de « signaux » du marché concernant les problématiques de l’amiante dans les enrobés bitumineux. En tant qu’éditeur de logiciels et experts sur ces problématiques, nous avons recherché des études sur cette question, afin d’en saisir parfaitement les tenants et les aboutissants, et nous n’en avons pas trouvé. Nous avons donc décidé de mener notre propre étude à l’été 2018.

L’idée était de réaliser un état des lieux de la perception du risque lié à l’amiante par les professionnels du secteur, de leur rôle et des pratiques opérationnelles mises en place afin de minimiser ces risques. Cette étude a été menée auprès de 374 répondants, parmi lesquels des maîtres d’ouvrages, des entreprises de travaux, des diagnostiqueurs et des collectivités. Elle portait sur les polluants (essentiellement l’amiante, les HAP, et le plomb), avec un focus particulier sur l’amiante dans les enrobés routiers.

Tout d’abord, nous avons été assez surpris de constater que la perception du risque amiante en général est faible : seuls 37% des acteurs interrogés estiment que l’amiante présente un risque fort. Il ressort de notre étude que la répartition des responsabilités des différents intervenants n’est pas forcément très claire. Cela s’explique puisque nous sommes toujours en attente des textes normatifs. Enfin, sur la conformité, 91% des professionnels effectuant des travaux sur la voirie estiment ne pas être dans 100% des cas conformes au code du travail régissant l’amiante.

Cette étude nous a permis de comprendre que de nombreux travaux restent à mener pour une bonne compréhension et maîtrise de la gestion du risque amiante. Fort de ce constat, nous avons souhaité prendre une part active dans la gestion de cette problématique en intégrant les groupes de normalisation en cours.

Quelle forme a pris cette implication opérationnelle ?

Nous siégeons désormais dans l’une des commissions de normalisation portées par le BNTRA: la commission 2 « Autres immeubles tels que terrains, ouvrages de génie civil et infrastructures de transport ». Les sujets traités sont complexes et à forts enjeux, puisque l’objectif de la norme est de définir la méthodologie et les modalités de réalisation des repérages avant travaux avec par exemple pour les opérateurs de repérage : la stratégie d’échantillonnage et la définition des zones homogènes. La publication des arrêtés qui porteront ces normes est prévue entre 2019 et 2020.

L’objectif de la DGT est la mise en place, pour les chantiers de voirie, d’une norme équivalente à celle déjà existante pour le bâtiment (la NFX 46-020).

Quels sont les nouveaux enjeux induits par cette réglementation ?

Tous les métiers concernés par la préparation de travaux sont impactés par ces nouvelles obligations à plusieurs niveaux. En effet, les nouvelles procédures de repérage impliquent de fait l’allongement des temps administratifs de préparation des chantiers mais aussi la prise en compte d’autres problématiques : transmission des éléments aux acteurs concernés, conservation des éléments transmis... Evidemment, tout cela a des répercussions évidentes sur le coût final d’un chantier.

C’est pourquoi nous avons développé une nouvelle solution, DIAMATYS. Ce nouveau service permet aux maîtres d’ouvrages et aux gestionnaires de voirie de disposer simplement et facilement d’un outil permettant de centraliser, visualiser et partager les rapports de recherche d’amiante et HAP.

Pouvez-vous nous présenter PROTYS ?

Créée en 2008, PROTYS est depuis plus de 10 ans éditeur de solutions logicielles dédiées à la gestion de chantiers. Grâce à sa gamme de services innovants, PROTYS est la solution numérique qui simplifie les échanges entre les différents intervenants lors de la préparation des chantiers.

Nos solutions s’adressent à l’ensemble des professionnels des Travaux Publics : Maîtres d’ouvrages, entreprises de travaux, exploitants de réseaux et collectivités. Elles ont pour objectif de simplifier leurs démarches autour de la gestion de leurs chantiers (ou projets) en simplifiant et fluidifiant les échanges entre les différents acteurs

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur