Forte affluence sur le Grand Circuit Maîtriser l’Amiante, le 12 mars dernier à Marseille

Marseille a accueilli la première étape du Grand Circuit Maîtriser l'Amiante, ce mardi 12 mars, avec une nouvelle thématique et une forte participation des acteurs locaux et nationaux du Bâtiment. Près d'une centaine de professionnels ont répondu présent.

L'état de l'art dans le domaine du traitement de l'amiante, du repérage avant travaux au chantier, était au coeur de cette demi-journée de conférences et de rencontres. L’occasion de spécifier et de clarifier les activités dépendant de la sous-section 3 (SS3) et celles de la sous-section 4 (SS4).

5 invités à la table ronde

La table ronde a réuni Daniel Cremer, de la Fédération régionale du Bâtiment en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Miguel Moulard, ingénieur prévention au sein de l’OPPBTP, Olivier Mabille, administrateur du Syrta, Serge Brondino, directeur technique de la FIDI et Julien Bonnans, ingénieur conseil de la Carsat.

Repérage amiante sur les voiries

La table ronde a ensuite laissée place à cinq interventions de 20 minutes. Alexandre Neuraz, responsable Marketing et membre de la Commission de Normalisation Réglementation Amiante au sein de PROTYS, a ouvert la première session, avec une présentation d’une étude sur la perception des enjeux du repérage amiante sur les voiries par les professionnels, avant de faire le point sur l’état d’avancement des travaux normatifs et de clarifier les obligations du maître d’ouvrage et de l’opérateur de repérage concernant les travaux de voiries.

Investigations / mesures terrain

Après avoir exposé les obligations, Jean-Charles Vautour, directeur du développement de CITAE, a précisé les enjeux du repérage sur le terrain et les bonnes pratiques en termes de stratégie et de prélèvements d’air.

Techniques analytiques adaptées aux évolutions normatives

D'un point vue analytique, quels sont les enjeux des mesures sur opérateur ? C'est à cette question que Sylvie Navarro, Business Unit Manager chez Eurofins Analyses pour le Bâtiment, a répondu. Elle a également offert un retour d’expérience sur les évolutions normatives et précisé les points de vigilance sur les méthodes de préparation (dilution, pollution, hétérogénéité).

Gestion de l'amiante sur un chantier de rénovation des menuiseries extérieures

Florent Bovae, de la société Les Zelles, a fourni plusieurs exemples de chantiers de rénovation des menuiseries extérieures, dans lesquels la problématique amiante a compliqué les processus.

Comment traiter l’extérieur d’un bâtiment contenant un enduit amianté ?

Pascal Rivière et Sébastien Nicope, respectivement directeur d'exploitation et responsable technique amiante au sein de la société Steed Environnement, ont présenté en détail le traitement d'un immeuble de bureaux de 10 étages : confinement extérieur thermo soudé, accès chantier par l’intérieur du bâtiment, ponçage du revêtement extérieur avec un enduit amianté...

Questions-réponses

La traditionnelle table ronde de clôture du Grand Circuit a rassemblé l'ensemble des intervenants pour répondre aux questions des participants, collectées durant la matinée sur l'application de questions-réponses. A l'instar de la pause café, le cocktail a également permis de poursuivre les échanges entre intervenants et participants.

> Retrouvez toutes les photos ici <

Et retrouvez les prochaines conférences du Grand Circuit sur grand-circuit.com