Certification NF des EPI de la tête pour les chantiers et l’industrie : un gage de sécurité pour les opérateurs

Sigle bien connu des professionnels, « NF » est la marque collective de certification délivrée par Afnor Certification qui atteste de la conformité du produit à des exigences spécifiques de sécurité et de qualité. Ces exigences sont définies dans un référentiel élaboré collectivement sous l’égide d’Afnor Certification. Les équipements de protection individuelle de la tête – notamment les casques de chantier et les casquettes anti-heurts -, font naturellement l’objet d’une certification NF qui va bien au-delà des exigences de sécurité imposées par les normes européennes. Le point avec Nicolas Demarest, Ingénieur certification pôle Incendie & Sécurité au sein d’Afnor Certification […]

Des mesures d’empoussièrement utiles pour des mesures de sécurité efficientes

Les mesures d’empoussièrement lors des travaux de désamiantage sont, d’un point de vue réglementaire, parfaitement encadrées. Mais pas forcément toujours pertinentes, notamment lors de certains chantiers ou dans des conditions de travail particulières. Des situations qui doivent amener les professionnels à « adapter » leurs obligations réglementaires pour obtenir des mesures cohérentes, utiles et donc, exploitables pour la sécurité des salariés. Le point avec Thomas Lesser, président de BET2C.

Bonnes pratiques sur la prévention du risque amiante dans les déchèteries et installations de stockage

La Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (FNADE) vient de publier, en partenariat avec la Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Ile-de-France (Cramif) et l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), deux livrets de bonnes pratiques pour prévenir le risque d’exposition aux fibres d’amiante dans les déchèteries et les installations de stockage autorisées à recevoir des déchets susceptibles de contenir de l’amiante.

Contrat Maîtrise d’Ouvrage / Entreprise Générale : comment sécuriser le risque amiante ?

La découverte de présence d’amiante lors de la phase des travaux modifie en profondeur la nature d’un projet de restructuration d’un bâtiment : dépassement des délais, augmentation des coûts, intervenants supplémentaires… S’il n’est pas toujours possible d’avoir toutes les informations avant le démarrage du chantier, les conséquences peuvent toutefois être limitées en veillant à sécuriser les conditions contractuelles entre le maître d’ouvrage et l’entreprise générale vis à vis du risque amiante. Explication avec Sébastien Bony, dirigeant de CEDRES (Filiale du Groupe ROUBO).

Traiter différemment la problématique amiante : entretien avec Thomas Lesser (BET 2C)

Créée il y a 20 ans, initialement dans l’ingénierie des structures pour le bâtiment, BET 2C a évolué vers d’autres pôles de compétences, notamment l’électricité et la plomberie. Son rachat en 2015 sera l’occasion d’y intégrer une compétence « maîtrise d’œuvre amiante ». Focus sur cette activité avec Thomas LESSER, président de BET 2C.